Product was successfully added to your shopping cart.
Browse by category

Mon chien perd ses poils : conseils et astuces

par Canem Expert dans Conseils d'expert

Qui n'a jamais pesté en tombant nez à nez avec un tas de poils dans le canapé ou sur la moquette ? Ce petit désagrément est un incontournable pour tous ceux qui ont accueilli un chien dans leur foyer. Cependant, quand on doit faire face à une perte de poils très forte ou qui entrave le bien-être du chien, les solutions manquent souvent. Que faire si mon chien perd ses poils et à quel moment cela devient-il anormal ?

Les vétérinaires Canem Expert sont à vos côtés pour vous conseiller et vous donner la marche à suivre face à la perte des poils de votre ami à quatre pattes.

À quoi servent les poils des chiens ?

Véritables remparts contre les agressions extérieures, les poils et la peau vont permettre de faire obstacle aux différents chocs, griffures et aggressions qui constituent le quotidien de tous les chiens. Mais ce n’est pas tout : les poils des chiens vont permettre de protéger contre les rayons UV, le froid et la chaleur.

En bref, c’est le poil qui va garantir la protection et le bien-être du chien dans toutes les situations. C’est pour cette raison que je dois reconnaître rapidement quand mon chien perd ses poils de manière normale ou anormale.

Reconnaître une perte de poils  « normale »

La perte de poils chez les chiens se fait de manière saisonnière. C’est-à-dire qu’ils vont renouveler leur fourrure deux fois par an afin de s’adapter aux différentes températures. On peut donc noter deux pertes de poils normales :

   -  La chute du printemps où le chien se débarrasse de son poil d’hiver (plus dense pour le protéger du froid)

   -  La chute de l’automne où le chien se débarrasse de son poil d’été (moins dense pour laisser la peau respirer face à la chaleur).

On peut aussi noter que le chien perd ses poils dans des moments particuliers de sa vie, par exemple lors d’une gestation ou d’une mise-bas.

Attention, tous les chiens ne perdent pas leurs poils de la même manière et dans la même quantité. Par exemple, les races à poils longs ou épais vont laisser derrière eux une plus grande quantité de poils que les chiens à poils courts.

En dehors de ces quelques cas saisonniers et attendus, la perte de poils doit être observée avec un œil attentif. En effet, si elle s’accompagne de symptômes comme le grattage, la fatigue, les plaque rouges ou encore des pellicules, il est nécessaire de s’inquiéter de l’état de santé du chien.

mon chien perd ses poils

Mon chien perd ses poils anormalement, que faire ?

La perte des poils, aussi impressionnante soit elle, peut être guérie si elle est diagnostiquée au plus tôt. Il est donc nécessaire, dès le moment où l’on remarque des signes, de consulter son vétérinaire afin qu’il procède à des examens plus poussés qui permettront d’identifier de manière sûre la cause du problème.

En effet, les causes d’une perte de poils chez le chien peuvent être multiples et d’origines très différentes. De nombreux chiens sujets au stress vont, par exemple, développer un réflexe de grattage qui va naturellement amener une perte de poils. Dans ce cas-là, il s’agira d’identifier la raison du stress et aider son chien à retrouver sa sérénité.

Mais des maladies parasitaires ou génétiques peuvent aussi être à l’origine d’une perte de poils anormales. Les plus courantes sont :

   -  Les puces qui vont créer une réaction allergique à leur salive. Les démangeaisons sont alors très ciblées et intenses.
   -  La teigne qui s’accompagne d’inflammations localisées et de croûtes formées sur l’ensemble du corps du chien.
   -  La gale pour laquelle le chien va développer des plaques rouges et des pelades. Attention, cette maladie est transmissible à l’homme, il s’agit alors de traiter tous les membres du foyer.
   -  La démodécie canine pour laquelle les pertes de poils sont présentes particulièrement sur la gueule et la tête du chien.
   -  La leishmaniose qui atteint aussi les organes internes de l’animal et va donc créer un état de fatigue général.
   -  Un dérèglement hormonal provenant du diabète ou de la tyroïde.

Comment faire en sorte que mon chien ne perde pas ses poils ?

L’équation pour limiter la chute des poils des chiens est assez simple : si la peau est en bonne santé, la perte des poils du chien demeurera relative et votre chien aura moins de chance de faire face à une perte anormale.

C’est donc dans le quotidien que vous allez pouvoir prévenir plutôt que guérir les problèmes de peau de votre chien. Suivez les conseils de nos vétérinaires pour garantir la bonne santé de votre chien et de sa peau :

Offrir une alimentation équilibrée

Tout comme nous quand nous perdons nos cheveux, la perte des poils montre les premiers signes d’une alimentation carencée qui ne permet pas à la physiologie du chien de maintenir son intégrité. Les protéines sont de vrais alliées pour un beau poil et une peau en bonne santé.

Si vous ne désirez pas changer de croquette pour chien, il existe aussi des compléments alimentaires à ajouter à rythme régulier dans les repas de votre compagnon afin d'apporter souplesse, force et brillance au poil. Notre coup de cœur va particulièrement à l’huile de saumon qui va rendre le poil brillant tout en prenant soin des articulations et du système immunitaire.

huile de saumon

Brosser régulièrement

Pour ce passage obligé de tous les propriétaires de chien, il est important de s’armer d’un outil de choix. Certains vont aimer les brosses traditionnelles, d’autres des instruments plus perfectionnés qui vont prendre davantage soin de la peau sans la griffe. Il existe même des embouts spéciaux à mettre sur les aspirateurs afin d’aspirer les poils des chiens directement sur l’animal.

Le brossage doit être, dans le meilleur des cas, réalisé tous les deux jours en période de mue. Essayez de maintenir un rythme hebdomadaire au minimum afin de débarrasser votre chien des poils morts et de vous éviter ainsi de les ramasser aux quatre coins de la maison.

Attention : à vouloir bien faire, certains propriétaires de chien vont les brosser trop fort et faire des dommages à la peau, faisant ainsi empirer la perte des poils.

Faire prendre un bain occasionnel

Il s’agit ici de faire preuve de modération. Ne jamais faire prendre de bain à votre chien peut avoir un effet négatif sur la perte des poils tout comme le fait de lui faire prendre des bains toutes les semaines. Si mon chien perd ses poils, je vais donc choisir un juste milieu avec un bain mensuel.

Ce rythme, recommandé par les vétérinaires, permet de faire respirer la peau, de débarrasser la fourrure des poils morts tout en préservant les huiles et matières naturelles présentes sur la peau du chien.

En bref, pour l'aider quand mon chien perd ses poils, je dois : 

☐ lui donner une alimentation équilibrée
☐ le brosser régulièrement
☐ lui donner des bains une fois par mois
☐ examiner ses pertes de poils si elles deviennent trop importantes
☐ contacter mon vétérinaire en cas de doute.

Post suivant Post précédent

Commentaires

Notre sélection pour vous