Product was successfully added to your shopping cart.
Browse by category

Tique chez le chien : que faire ?

par Canem Expert dans Conseils d'expert

Les arbres fleurissent, le soleil chasse la grisaille et les journées s’allongent : le printemps est de retour ! Et avec lui l’envie de longues balades pour vous et votre compagnon à quatre pattes. Cependant, cette saison amène également dans son sillage des invitées indésirables : les tiques !

Quels risques représentent-elles pour les chiens ? Comment s’en débarrasser ? Les professionnels de Canem Expert répondent à vos questions et vous guident pour assurer le bien-être de votre animal.

Les tiques : des parasites du quotidien

Les tiques sont des parasites issus de la famille des acariens. Il existe plus de 800 espèces dans le monde. Des recherches ont montré que leur nombre augmente constamment en raison du réchauffement climatique. Les tiques se nourrissent de sang et sont dangereuses à la fois pour les hommes et pour les animaux. En effet, elles sont la première source de transmission de maladies pour ces derniers.

La tique chez le chien est donc un sujet d’inquiétude fréquent pour nous. De nombreux maîtres ont été confrontés à ce problème sans être suffisamment préparés pour l’affronter. Nos experts vous en disent plus sur ces petites bêtes.

L'attaque des tiques

Bien que les tiques soient présentes toute l’année dans la nature, elles sont plus actives et plus nombreuses au printemps et à l’automne, lorsque le temps est frais et humide.

Les endroits où votre chien est le plus susceptible de s’exposer aux tiques sont les hautes herbes, les bois ou encore les haies. En bref, tous les coins où votre animal aime s’aventurer, se rouler ou jouer.

Cachées dans la verdure, les tiques se laissent tomber au passage du chien puis s’accrochent à ses poils. Comme un vampire, elles vont ensuite le mordre et aspirer un peu de son sang pour survivre !

Si nous sommes conscients des risques pour les humains, nous ne savons pas toujours quelles conséquences peut avoir la présence des tiques sur le chien.

Dangers de la tique chez le chien : les symptômes à repérer

Pour protéger au mieux votre compagnon, il est nécessaire de pouvoir reconnaître les symptômes des maladies liées aux tiques : la piroplasmose, l’ehrlichiose et la borréliose.

La piroplasmose survient en raison de la présence d’un parasite du sang transmis par la tique chez le chien. Les symptômes à repérer chez votre chien sont la fatigue, la fièvre et des urines foncées. Si elle n’est pas traitée, cette maladie peut se révéler mortelle.

L’ehrlichiose est également due à une bactérie. Elle se traduit par une fièvre aiguë, une perte de poids et une faiblesse.

La borréliose ou maladie de Lyme, de plus en plus présente en Europe, ne présente pas forcément de signes extérieurs et peut se révéler plus difficile à diagnostiquer. Votre chien peut cependant être fiévreux ou sujet à des douleurs articulaires s’il est atteint. Des vaccins existent pour se prémunir de cette maladie.

Comment se débarasser des tiques ?

Si les dangers ne sont pas négligeables, ne vous laissez pas pour autant gagner par la panique. Des gestes et des actions simples suffisent pour lutter contre ces parasites :

  • la prévention par le biais de produits ou colliers antiparasitaires,

  • la vérification systématique du corps de votre chien après les balades, notamment autour des oreilles et du cou,

  • l’utilisation d’un tire-tique pour retirer les parasites, en veillant à ne pas laisser la tête,

  • le traitement du jardin en cas d’infestation,

  • l’observation d’éventuelles modifications du comportement de votre animal,

  • la consultation d’un vétérinaire au moindre doute.

Incontournables au printemps, la tique chez le chien reste un inconvénient si petit face aux belles et longues promenades en plein air qui vous attendent. Ces quelques conseils en tête, il ne vous reste plus aucune excuse pour ne pas en profiter.

Post précédent

Commentaires

Notre sélection pour vous